Après avoir réfléchi au 1er jour, il a bien fallu se pencher sur la suite ! Comme de nombreux profs je dois forcément gérer le travail que je vais envoyer aux élèves qui seront à distance et gérer le présentiel avec mes élèves. Je partage ici les ressources me permettant de proposer aux élèves en présentiel des activités diverses et variées tout en respectant la distanciation

Quand on se penche sur TOUS les gestes barrières et pour les écoles quand on lit le protocole sanitaire la première fois… on a un petit moment d’absence 😉 Mais en soufflant un coup et en réfléchissant bien… Il y a des tas de possibilité pour gérer tout cela au mieux 😉

Et oui, on n’a pas le choix, on va devoir retourner à l’école même si on n’est pas forcément d’accord avec ce retour prématuré dans les écoles… Passée la phase de colère et de désarroi, je me suis moi aussi mise à réfléchir sur ce retour à l’école. L’école garde son nom mais clairement ça ne sera pas l’école normale… Bref… Comment et quoi faire pour (ré)accueillir mes élèves dans de bonnes conditions ou en tout cas les meilleurs possibles?

Quand on est accompagnant, parent, enseignant…. on a envie d’être bienveillant, zen, ne jamais se mettre en colère… mais souvent la réalité nous rattrape, moi la première ! Alors bien sûr, comme dis dans l’article, le but n’est pas de faire des accompagnant des moines bouddhistes

Par contre la parentalité fait effectivement remonter qu’on le veuille ou non tout une somme de choses du passé, bonnes ou moins bonnes. En être conscient, être conscient de notre parcours de nos faiblesses et y travailler peut vraiment nous permettre de se sentir mieux dans nos baskets pour accompagner les enfants !

Lire la suite

J’ai déjà évoqué il y a quelques temps les accords toltèques appliqués aux parents.

Je vous partage aujourd’hui une super vidéo expliquant aux enfants, sous forme d’histoire, les 4 accords toltèques. Elle présente comment « devenir un chevalier des temps moderne ».

Lire la suite

Ce sujet est de plus en plus évoqué et c’est une excellente nouvelle. Et oui le bien être des élèves influe forcément sur les résultats scolaires (et plus…)!

Permettre aux élèves de se détendre et de gérer les émotions est formidable et même nécessaire ! Ce reportage évoque la cohérence cardiaque à l’école mais beaucoup de techniques y font leur entrée (sophrologie, méditation, yoga, relaxation…)

Nous pourrions toutefois aller plus loin : la gestion du stress doit également être enseignée à l’entourage des élèves (parents et personnels des écoles notamment). Nous, adultes, sommes, des exemples pour les enfants et véhiculons également beaucoup de stress

A méditer donc

,
Edel Maex

« En prêchant le respect à un enfant, on ne lui apprend pas le respect. En prêchant, on lui apprend à prêcher. Le respect est enseigné aux enfants en les respectant.

Lorsque j’ai traversé un moment compliqué avec bébé 2 notamment au sujet du sommeil et de pleurs, j’ai lu… beaucoup lu… Je me sentais tiraillée entre mon instinct et les fameux conseils prodigués par les proches.

Je me suis demandé comment ça se passait « ailleurs », dans les autres cultures. Je suis tombée sur cet article passionnant, d’une femme africaine qui se dit » moderne » et qui s’est interrogée sur ces questions de maternage.

Entre portage, cododo et allaitement, cet article m’a conforté dans mon instinct de maman Cela m’a fait du bien d’avoir une autre perspective. Je vous souhaite une bonne lecture Belle soirée

Céline Alvarez est linguiste, ancienne professeure des écoles de l’Éducation Nationale, et auteure de « Les lois naturelles de l’enfant » – un ouvrage qui est une invitation à repenser l’école, pour la rendre plus performante et plus épanouissante pour tous. « L’être humain n’apprend pas ce qui ne le motive pas (…) Tant qu’on impose les sujets, l’enfant ne peut pas apprendre (…) les enfants doivent être autonomes pour choisir les activités qui les passionnent, dans un cadre donné », dispose Céline au micro de France Inter, avant de renchérir: « on peut penser une éducation sur des bases scientifiques qu’aujourd’hui on connaît». En appliquant cette méthode, « une petite fille de quatre ans qui avait 28 mois de retard d’apprentissage a rattrapé ce retard en six mois, et l’a même dépassé de 8 mois de plus», précise la jeune femme. «Il faut arrêter les débats idéologiques stériles ! Pourquoi ne se base-t-on pas sur une démarche scientifique ? »

L’école doit devenir le lieu où l’enfant peut vivre dans la liberté, Maria Montessori

Lire la suite

Pourquoi une éducation punitive peut conduire à l’échec scolaire ? Catherine Guéguen, pionnière de l’éducation positive, qui a connu un grands succès avec son ouvrage « Pour une enfance heureuse », publie un nouveau livre consacré à la scolarité positive, en s’appuyant sur les neurosciences !