A toi qui passe bientôt les écrits du CRPE

Tu vas passer le CRPE dans quelques jours… Tu as très certainement passé beaucoup de temps à te préparer (ou pas :D). Tu as ingurgité les programmes, le socle commun, EDUSCOL, des vidéos YouTube à ne plus savoir qu’en faire, tu as parcouru les groupes Facebook CRPE en long en large et en travers, tu as épuisé toutes les annales que tu as pu trouvé, tu t’es peut-être débattu avec le français ou encore les maths, tu as vécu (peut-être) un véritable ascenseur émotionnel. Peut-être as-tu mis 2 semaines à faire ta 1ère analyse de textes? Peut-être que le vocabulaire notamment didactique t’as rendu chèvre au départ… Tu as traversé tout cela et te voilà arrivé au moment tant attendu : les écrits du concours.

Le stress t’envahi ? Normal

Tu as l’impression de ne plus rien savoir ? Normal

Le sommeil se fait parfois difficile ? Normal

Tu te dis que tu n’y arriveras jamais ? Que les autres ont sûrement bossé bien plus que toi, qu’ils ont fait des supers fiches colorées sous Adobe illustrator ou des cartes mentales de fou alors que toi tu as 3 fiches bristol écrites à la main ? Normal

Tu ne te sens pas prêt à y aller ? Normal

Si t’es en reconversion pro tu te dis que les petits jeunes qui sont en Master meef sont bien plus compétents que toi ? Normal

Je suis passée par là il n’y a pas si longtemps et on passe presque tous par là et tout cela est NORMAL ! L’idée est maintenant (si ce n’est pas déjà fait) d’être bienveillant avec toi même. Oui oui avec toi même. On n’y pense pas forcément hein? Et pourtant  😉 Je te donne quelques conseils que j’ai tenté (oui oui tenté ;)) de m’appliquer à moi-même en cette période si particulière. Tu prends ce qui te parle, tu jettes ce qui ne te parle pas… Aucun soucis 😉

1er conseil, répète toi bien : et pourquoi pas moi ?

Bah oui au fond, pourquoi pas toi ? Essaye de te faire confiance 😉 C’est ce que je me suis répétée tout le long de la préparation du CRPE et notamment quand je commençais à angoisser. Il va y avoir des absents, des gens qui n’ont peut être pas du tout bossé et qui viennent là pour voir… Ça enlève déjà du monde… Et puis tu as bossé, tu as envie… Mais oui, pourquoi pas toi ? Tu peux y arriver ! Garde confiance !

2ème conseil basique mais pas des moindres. Essaye de R E S P I R E R.

Alors je sais que tu respires tout le temps hein 😉 Je ne parle pas de la respiration automatique qui nous permet de vivre mais de respiration en conscience. La respiration permet véritablement de réguler le stress, les émotions. Elle permet de diminuer les battements du cœur et à se relaxer. Elle favorise l’endormissement. Elle favorise la mémoire, l’attention et la concentration. Oui rien que ça ! Et souvent quand on est en tension, quand on stresse on respire mal. Cela ne nécessite pas beaucoup de temps donc tu peux prendre ce temps là pour toi.

Plusieurs possibilités :

Il y a les exercices de cohérence cardiaque (par exemple l’application respi relax est top et gratuite ! 5 minutes d’exercice respiratoire. Pas plus. Le mieux si tu peux c’est le faire 2 à 3 fois par jour)

chez google play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.thermesallevard.respi_relax&hl=fr

sur l’appstore https://apps.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420

Il y a des exercices de méditation. Pour ma part j’ai adoré l’application petit bambou qui m’a permis de débuter.

chez google play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.petitbambou&hl=fr

sur l’appstore : https://apps.apple.com/fr/app/m%C3%A9diter-avec-petit-bambou/id941222646

Il y en a aussi sur YouTube par exemple (ici, un body scan de 15 minutes)

Il y a des exercices de type relaxation/sophrologie qui utilisent des techniques de tension relâchement des muscles. J’adore ce type d’exercices un exemple ici

3ème conseil : prends soin de ton corps.

Et oui, l’intellect est relié aux émotions et au corps. Prendre soin de ton corps c’est prendre soin de ton intellect dont tu as grandement besoin pour le concours!
Je sais bien que lorsqu’on est dans la dernière ligne droite on a envie de passer son temps à réviser mais c’est le meilleur moyen pour saturer complètement ton cerveau et avoir l’effet inverse de ce que tu souhaites. Alors ça va être basique mais mieux vaut le rappeler : éviter trop d’écrans et trop de révisions le soir pour bien dormir (le sommeil favorise la mémorisation notamment : il prépare le cerveau à apprendre et consolide les apprentissages déjà réalisés), essayer de faire un peu d’activité physique chaque jour (même si c’est un peu de marche il faut bouger et pas rester vissé sur une chaise toute la journée), essayer de manger sainement et boire suffisamment (cela aussi impacte le corps et les apprentissages !)

4ème conseil : change toi les idées

Faire des choses qui te font plaisir : passer du temps en famille, faire du sport, de la musique, de la danse, un barbecue avec des copains. Autorise toi à t’évader de temps à autre pour éviter la surcharge cognitive et pour ressentir de belles émotions telles que la joie, propice aux apprentissages !

Et le jour J ? 

La veille déjà, dans la mesure du possible, essaye de te détendre, de te reposer, de faire autre chose. Oui je sais c’est super facile à dire hein… Courage tu peux le faire ! Et surtout : essaye de te coucher tôt ! Tu peux prendre un bain par exemple (le miracle de l’eau!) en écoutant une musique douce. Je me souviens la veille j’étais à l’hôtel et je m’étais permis de prendre ce moment pour moi! Tu peux aussi essayer de visualiser le jour J de manière positive : tu te vois dans la salle, devant ta copie, et tout se passe bien. Ce type d’exercice peut t’aider  🙂

Le jour J essaye de faire les choses lentement, calmement sans te presser : partir en avance, faire le trajet en musique… Essaye de manger un peu même si ton ventre est noué et surtout essaye de bien t’hydrater. Arrivé sur place essaye de te mettre dans ta bulle et de commencer à te concentrer notamment grâce à la respiration. Essaye d’éviter les discussions stressantes avec les autres candidats. Inutile de te triturer l’esprit à savoir ce qui va tomber, si tu vas avoir à concours… tu le sauras bien assez tôt ! Essaye de laisser passer tout cela… Ne te laisse pas impressionner par les files de table dans la salle… oui il y en a beaucoup ! Trouve tranquillement ta place, installe ton petit bazar, ta bouteille d’eau, ta barre de céréales, ton matériel, ta montre pour gérer ton temps et… respire 😉

Les sujets sont distribués, le cœur s’emballe un peu c(‘est normal appréhension, excitation sont mêlés). Et ça y est tu peux retourner ton sujet, en prendre connaissance. Prends le temps de regarder l’ensemble de l’épreuve, sans paniquer. Tu vas pouvoir repérer ce qui te parle et ce qui te parle moins. Tu vois des candidats qui sont déjà entrain d’écrire et de gratter ? Ça ne veut rien dire. N’y prête pas attention. Un moment de panique ? Pense à ta respiration. Tu peux prendre quelques minutes pour fermer les yeux et juste te concentrer sur ta respiration (ton ventre qui se gonfle et se dégonfle, l’air chaud qui sort de tes narines puis l’air frais qui y rentre,) tu peux prendre conscience de tous tes appuis : l’idée est de te recentrer et de retrouver un peu de calme intérieur. Essaye de te tenir au mieux au timing que tu t’es donné mais permet toi d’être un peu souple. Il y a toujours des imprévus mais tu es adaptable, tu vas y arriver ! Je te dis M****, je t’envoie plein d’énergies positives 🙂 Fais au mieux surtout !